Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ASPRI: Association pour la Survie des étangs et de la mer et la Prévention des Risques d'Inondation

  • NOTE DE L'ASPRI: innover pour le renouveau des ports et des stations du littoral

    J'ai eu connaissance d'un article de Midi Libre dont le texte figure page 1, avec page 2 un début de réponse à discuter ensemble.  Nous devons répondre car il s'agit d'une forme nouvelle de repli stratégique.   JP Molle

    Lire la suite

  • A Monsieur le Maire de Palavas-Les Flots. Protection de la berge du Lez au niveau des Premières cabanes

    Monsieur le Maire,

     Le propriétaire de la berge du Lez au niveau des Premières Cabanes  a proposé à chaque riverain d'acquérir la parcelle de berge se trouvant devant son habitation. 

    Les Premières Cabanes sont en première ligne après l'endiguement du Lez, et la protection des berges en aval est une priorité pour la commune.  C'est pourquoi afin de faciliter la maîtrise d'œuvre  des travaux de renforcement l'ASPRI  pense que la Commune de Palavas les Flots devrait se rendre acquéreur  de la partie de la berge proposée à la vente, en concertation avec les habitants.

    Si pour des raisons financières  ce n'est pas envisageable,  l'ASPRI propose que la Commune intervienne  auprès du Préfet et du notaire  pour que les  actes de vente prévoient  des servitudes d'accès aux services de secours  et de manière plus ciblée d'accès  aux bateaux des riverains qui ne se porteraient pas acquéreurs.

    La servitude principale concernerait  l'accès pour les travaux d'aménagement et de protection, en étroite collaboration avec les habitants et leur association.

    Sachant que vous approuvez la nécessité des travaux, nous espérons  pouvoir compter sur votre intervention  dans le cadre de la protection de la berge au niveau des Premières Cabanes.

    Veuillez agréer, Monsieur le Maire, l'expression de nos sentiments dévoués.

    Le président de l'ASPRI

    Jean Pierre Molle

  • A A MONSIEUR LE PRESIDENT DU SYBILLE COURRIER DE MONSIEUR JEAN PIERRE MOLLE 26/04/2021

    A Monsieur le Président du SYBLE

    Objet : étanchéité des compteurs électriques en zone inondable à Palavas les Flots

                                                                         Palavas le 26 avril 2021

    Lire la suite

  • A MONSIEUR LE DIRECTEUR D'ENEDIS DE MONTPELLIER COURRIER DU 26 AVRIL 2021

    A Monsieur le Directeur d'ENEDIS à Montpellier

    Objet : étanchéité des compteurs électriques en zone inondable à Palavas –les-Flots

    Lire la suite

  • LETTRE AU PREFET AVENIR DU CANAL DU RHONE A SETE

    A MONSIER LE PREFET DE LA REGION OCCITANIE , PREFET DE L'HERAULT

    Objet : l'avenir du canal du Rhône à Sète

     

                                                                                             Palavas le    12  mars  2021

                                      Monsieur le Préfet,

     L'ASPRI vient donner son point de vue au moment où se joue l'avenir du canal du Rhône à Sète , puisque vous avez proposé 3 solutions:

    • Restaurer et élargir le canal pour le mettre aux normes du fret fluvial.
    • Rénover les parties les plus endommagées.
    • L'abandonner sans intervenir.

    L'ASPRI est en total désaccord avec l'opinion selon laquelle le canal serait une verrue passéiste qui ne mérite que l'abandon. Elle est aussi en total désaccord avec l'opinion selon laquelle Sète  n'aurait aucun lien avec le canal.

    Ce qui est exact  c'est que le canal tel qu'il est ne sert à rien pour le port de Sète. Contrairement à ce qui est sous-entendu, ce n'est pas 98 Km qu'il faut rénover mais beaucoup moins. Jusqu'aux cabanes de Carnon et depuis le Rhône chacun peut constater que le V d'Aigues Mortes a été supprimé et que la profondeur et la capacité de se croiser  pour des péniches porte containers  a été fortement améliorée, au prix de travaux coûteux et relativement récents. Mais un canal n'est pas une route. Un seul goulot d'étranglement suffit à le rendre impraticable aux péniches modernes. Sans les kilomètres qui manquent, les travaux entrepris ne servent à rien.

     TOUS les ports de commerce modernes doivent pouvoir transborder des containers  vers des destinations lointaines par voie d'eau, ce qui est bon marché et écologique. Ce n'est pas une opinion mais une réalité. Donc dire que Sète n'a aucun besoin du canal c'est limiter le port au tourisme maritime, aux ferrys et à la plaisance   en abandonnant la fonction grand commerce maritime. C'est ce qui se passe aujourd'hui. C'est un avenir rabougri en forme de déclin.

      Mais l'ASPRI est surtout concernée par une autre fonction  du canal. Dans une zone d'étangs recevant les eaux douces d'amont mais soumise aussi aux tempêtes marines  il est une "colonne vertébrale"  qui fait communiquer les étangs entre eux et avec la mer, contribue à  l'étalement  et à l'évacuation des crues, comme à l'oxygénation en été. Il sert aussi d'exutoire pour l'évacuation des vases. De ce point de vue la modernisation passée a été elle aussi insuffisante Des passes obstruées, une porte en panne à Carnon, un seul grau pour l'Or, sans empêcher cette fonction, la minorent fortement. La sécurité des populations littorales a un impératif besoin d'une rénovation qui rendrait la crue centennale moins dangereuse, en lien avec d'autres travaux.

     La montée prévue des eaux liée au changement climatique rend cette rénovation encore plus nécessaire.   Venise l'a compris qui consacre des milliards à sauver la lagune en se protégeant à l'aide de portes.

    En conclusion   le canal  n'est certes plus celui des siècles passés. Mais sa fonction stratégique reste la même, économique, environnementale, de protection des populations. C'est pourquoi l'ASPRI est favorable à la première solution proposée, à savoir, je cite "la restauration et l'élargissement du canal pour développer le fret fluvial"  tout en estimant qu'il faut y ajouter     "et améliorer les échanges hydrauliques du canal avec les étangs, ce qui est indispensable à la survie des lagunes et à la sécurité des populations littorales."

    Veuillez agréer, Monsieur le Préfet, l'expression de nos sentiments dévoués.

    Le président de l'ASPRI

    Jean-Pierre Molle

      

     

  • Consultation publique du ministère de la Transition écologique et solidaire du 21/01/2021 au 11/02/2021

    Consultation publique du ministère de la Transition écologique et solidaire du 21/01/2021 au 11/02/2021

     

    Projet de décret relatif à la gestion quantitative de la ressource en eau et à la gestion des situations de crise liées à la sécheresse

    http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/spip.php?page=article&id_article=2292

     

    La réponse du ministère de la Transition écologique pour mieux gérer la sécheresse

    Dans ce contexte global, le présent projet de décret propose :

    - d’encadrer la réalisation d’études d’évaluation des volumes prélevables dans les milieux naturels en période de basses eaux pour les usages anthropiques, sur les bassins en déséquilibre sur cette période,

    - de renforcer l’encadrement et l’harmonisation à l’échelle du bassin et du département de la gestion de crise sécheresse dans les zones d’alerte et la célérité des décisions afin de renforcer l’efficacité et l’équité de celles-ci,

    - de simplifier le classement de bassins en zone de répartition des eaux où des exigences renforcées dans la gestion des prélèvements sont applicables en unifiant la compétence au seul niveau du préfet coordonnateur de bassin,

    - de renforcer la compétence du préfet coordonnateur de bassin en matière de gestion quantitative de la ressource en eau et notamment en matière de cadrage et de portage des études d’évaluation des volumes prélevables et d’approbation de leur répartition entre usages,

    - d’améliorer le contenu du dossier de demande et de l’arrêté d’autorisation unique de prélèvement prévue pour la gestion collective de l’irrigation en répondant aux insuffisances et incompréhensions signalées par le juge

    - de renforcer le statut de prescriptions annuelles du plan annuel de répartition qui fixe précisément à chaque irrigant le volume auquel il a droit et les modalités de prélèvement et d’en accélérer l’établissement de manière à coller à la temporalité des campagnes d’irrigation

     

    Il définit également une compétence de participation à la gestion quantitative de l’eau pour le service public d’eau et d’assainissement du bloc communal en application de la loi engagement et proximité.

     

    Pour déposer votre commentaire jusqu’au 11/02/2021

    http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/spip.php?page=forum&id_article=2292#mon_ancre

  • COLLECTIF EAU 34

    Un article Le d'Oc du 6 février
     
    La récente annulation de l’appel d’offres pour l’extension de la station d’épuration Maera pourrait bien relancer, en pleine campagne municipale, le débat sur la création d’une régie publique de l’assainissement à Montpellier. L’occasion pour certains de remobiliser les citoyens sur cette question et de dénoncer la récupération de la régie de l’eau potable par la métropole.
     
     
    maera 1.jpg

  • collectif eau 34

    Un article de Stéphane Ghiotti, géographe chargé de recherche au CNRS à Montpellier, dont le domaine d'étude est la gestion de l'eau par bassin versant
     
    Les lagunes et zones humides attenantes sont de véritables spécificités de la géographie du littoral du Languedoc et du Roussillon. Aujourd’hui, leur gestion n’est plus uniquement envisagée au prisme de la qualité de l’eau ou de la protection de la biodiversité mais aussi en termes de lutte contre les inondations, d’érosion du trait de côte ou encore l’élévation prévue du niveau marin. Ces enjeux interrogent la fonction donnée aux lagunes dans un système territorial littoral fortement marqué par la métropolisation, l’économie résidentielle et touristique. Leur prise en charge mobilise une pluralité d’acteurs aux compétences hétérogènes et la mise en œuvre d’outils de gestion et de dispositif de gouvernance multiples. L’article analyse les configurations territoriales et institutionnelles qui se construisent pour prendre en charge l’ensemble de ces problématiques.
     
     
    https://eau34.ouvaton.org/files/art7-Ghiotti_v4.pdf

  • collectif eau 34

    Une semaine après la tempête Gloria, les plages situées à l’embouchure du fleuve La Têt sont toujours ensevelies sous plusieurs tonnes de déchets. Bidons, bouteilles, barquettes : les promeneurs qui arrivent à se frayer un chemin peuvent découvrir toute la panoplie des emballages d’aujourd’hui et d’hier.

     

    https://www.francebleu.fr/infos/environnement/quand-la-tempete-gloria-nous-renvoie-des-emballages-vieux-de-30-ans-1580398641

  • collectif eau 34

    La séquence Éviter-Réduire-Compenser (ERC) est un outil réglementaire mis en œuvre dans les années 1970, dont l’objectif théorique est de concilier aménagement du territoire et biodiversité. Dans la pratique, son application « projet par projet », qui reste la plus employée en France, atteint des limites et ne permet pas d’enrayer la biodiversité. Dans cet article, les auteurs proposent de repartir des enjeux écologiques à la base de l’application de la séquence ERC pour montrer la pertinence de l’organiser à l’échelle des territoires. 
     
     
    Intéressant mais selon moi pas assez critique sur la séquence ERC qui est un désastre quelque soit la manière dont elle est appliquée...
     
    Pour ceux qui l'ignoreraient, l'INRAE est l'organisme résultant de la fusion récente de l'INRA et de l'IRSTEA.
     

  • collectif eau 34

    Un article de la gazette de Montpellier... Et encore du béton pour se protéger des inondations provoquées par une urbanisation imbécile...
     
     
    Dans le même nr de la gazette, Il y a un dossier sur les municipales axé sur la question de la croissance urbaine. Toutes les têtes de liste donnent leur avis. C'est déprimant et rejoint ce que Guillaume Faburel a dit lors du café Le D'oc sur l'imaginaire métropolitain de l'ensemble des décideurs ou futurs décideurs politiques. Paradoxalement, Altrad est celui qui raconte le moins de conneries. Par contre, Clothilde et Alenka vont devoir bosser un minimum sur le sujet et modifier dare-dare leur programme parce que là c'est pas possible...
     
     

  • Conseil d'administration du lundi 20 janvier 2020 à Palavas les flots.

    Numérisation_20200211 (5).jpgCompte rendu du Président de l'association "ASPRI" sur le conseil d'administration qui s'est tenu le lundi 20 janvier 2020, à la salle du temps libre sur la commune de Palavas les flots.Numérisation_20200211 (4).jpgNumérisation_20200211 (3).jpgNumérisation_20200211 (2).jpgNumérisation_20200211.jpg

  • Compte rendu de la réunion"LAGUNES ET ZONES HUMIDES" du SYMBO du 5 novembre 2019 à CANDILLARGUES

    Bonjour à toutes et tous.

    Ci joint une analyse de l'ASPRI faite par le Président Jean Pierre MOLLE sur la réunion:

    "LAGUNES ET ZONES HUMIDES" du SYMBO qui s'est tenu le 5 novembre sur la commune de CANDILLARGUES.

    Dans le cadre  de la mise en œuvre du contrat de bassin de l'Or (2015-2019) , l'étude de la lagune est  apparue comme indispensable.   L'Agence de l'eau a financé  au taux maximum l'étude.

     Les différentes simulations obtenues avec le modèle MARS 3 D  ont été présentées en avril 2019. Elles ont permis d'acquérir de nouvelles connaissances sur le fonctionnement hydrodynamique de l'étang de l'Or. Il a été envisagé de poursuivre les acquisitions de connaissances  sur le devenir des nutriments (nitrates, phosphates) dans le but de comprendre le fonctionnement de la lagune et d'en tirer des perspectives  de gestion opérationnelle.

    La restauration de la qualité de la lagune pour préserver les valeurs écologique, patrimoniale, et les usages (pêche, chasse, loisirs) est présentée par l'Agence de l'Eau. On connaît par la première phase de l'étude la nature et la quantité de polluants. 

    Il est important de suivre la qualité de nos étangs. Il en va de notre avenir et de notre équilibre naturel. Ce sont des choses importantes qu'il ne faut pas sous estimer. Les discussions lors de ce débat sont riches en enseignements. Nous avons le devoir de laisser à nos générations futures une planète adaptée à leur mode de vie.

    Ci joint le lien pour le compte rendu

    ANALYSE réunion commission lagunes du 5 novembre 2019.docx

  • Réunion publique LATTES le 10 juillet 2019 concernant la moderrnisation de MAERA

    Bonjour à tous.

    J'ai assisté avec mon épouse à une réunion publique concernant la modernisation de la station d'épuration de Montpellier (MAERA).

    Je reste fort étonné du peu de mobilisation pour cette réunion publique (40 personnes). Il est vrai que les dates sont peut être mal choisies.

    Les personnes de la métropole étaient présentes pour exposer le projet. Il n'y avait aucun élu mis à part Monsieur le Maire de GRABELS. 

    Je laisse quelques liens qui vous donneront accès au dossier afin de le consulter. Vous pouvez déposer vos observations.

    Je laisse aussi la liste des permanences des membres de la commission d'enquête.

    Sincères salutations.

    aspri maera ou consulter le dossier d'enquete du projet maera.png

    aspri maera ou consulter les observations et propositions deposées entre le 8 juillet et le 20 aout 2019.png

    aspri maera ou deposer ses observations ou propositions.png

    permanences des membres de la commission d'enquete.png

  • LETTRE DU PRÉSIDENT AU PRÉFET DE L’HÉRAULT SUR LA POLLUTION DU PREVOST

    Chers adhérents bonjour.

    Je suis Bruno la personne qui remplace Daniel.

    Je vais régulièrement vous informer des démarches de l'ASPRI en diffusant sur ce site internet les informations des actions menées par l'association.

    Pour commencer une lettre du président Jean Pierre MOLLE au préfet de l'Hérault, concernant la pollution de l'étang du Prévost et l'impact négatif sur le CAT (centre d'aide au travail) et les conséquences que cela entraîne au niveau de l'exploitation du site de Maguelone.

    Ci- joint en fichier la lettre.

    Vous en souhaitant bonne lecture.

    Bien à vous.

    ASPRI lettre au prefet 15 juin 2019 etang du prevost.pdf

     

    CAT DE MAGUELONE

     

     

    CAT DE MAGUELONE PONT DE VENTE

     

     

     

     

    IMG_20190616_202642.jpg

     

    ÉTANG DU PREVOST LIEU DE PRODUCTION

     

     

     

    IMG_20190616_203217.jpg

     

    CAT POINT DE VENTE

     

     

     

     

    IMG_20190616_203334.jpg

     

     

    LOCAUX DU CAT

     

     

     

     

    réparation tuyau émissaire en mer.jpg

     

     

    RÉPARATION ÉMISSAIRE EN MER PALAVAS LES FLOTS

     

     

     

     

  • ASSEMBLEE GENERALE 2017 DE L'ASSOCIATION ASPRI

    LOGO OFFICIEL.jpgConvocation

    Assemblée Générale 2017

    Madame, Monsieur, chers adhérents,


    L'Assemblée Générale ordinaire 2017

    de l'ASPRI

    se tiendra le jeudi 30 mars 2017

    à 18h00 Amphithéâtre du Nautilus,

    Mairie de Palavas - (Entrée du cinéma)

    En préambule de cette assemblée :

    A 17H00 :

    Projection du film "Languedoc, battu par les flots" de Thomas Raguet diffusé sur France 5 fin juillet 2016, journaliste à France 5 dans la série "Sale temps pour la planète" avec la participation d'ASPRI

    Ouverture de la séance à 18h00 : ORDRE DU JOUR

    1 - Ouverture de l'assemblée : Le mot du Président : Jean-Pierre MOLLE

    2 - Projection de la table ronde : inondations, urbanisation et changement climatique à Montpellier. Intervenante ASPRI : Anne BONNAFOUS

    3 - Bilan d'activité 2016 - 2017

    4 - Bilan financier de l'exercice 2016 par le trésorier

    5 - Budget prévisionnel 2016 par le trésorier- Quitus au trésorier

    6 - Projets d'activité 2017 - 2018 présenté par le Président

    7 - Renouvellement des membres du conseil d'administration

    8 - Questions diverses.

    9 - Renouvellement cotisations, commandes de DVD (10€), à faire auprès du trésorier

    10 - 20h00 - fin de séance - Pot de l'amitié offert par l'ASPRI - Salle rouge - Et projection d'un diaporama sur les inondations 2002-2016 ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    LE MOT DU PRÉSIDENT

    Chers adhérents(es),

    Après quelques années d'existence, l'ASPRI peut mesurer le chemin parcouru. Dans la commune de nombreux travaux ont été réalisés qui seront détaillés à l'Assemblée Générale.

    Un projet de porte au grau du Prévost a été adopté au conseil municipal.

    Le futur PLU selon nos informations éloignera le danger d'une troisième ligne d'urbanisation avenue Saint Maurice. Les réunions publiques déjà réalisées sur ce sujet ont été fortement marquées par nos interventions.

    La discussion sur le futur PPRI promet d'être très différente de la précédente il y a une dizaine d'années. L'ASPRI est désormais reconnue et participante dans les instances qui de l'Or aux étangs Palavasiens ont à prendre les décisions. Ces indéniables succès dont nous sommes fiers ne nous aveuglent pas : beaucoup reste à faire.

    Notre schéma général se heurte toujours de la part de l'État, du Département et de la Métropole à une fin de non-recevoir.

    Notre demande d'élargissement de la porte de Carnon a reçu du Département une réponse extraordinaire. L'étude réalisée sur l'Or a constaté que quand il ne pleut pas tout est normal (ce que nous aurions pu lui dire avant toute étude) et que pendant la plus grande partie de l'année la porte ne servirait pas. C'est parfaitement exact. Le Département en tire la conclusion que réparer la porte n'est pas rentable puisque des petits travaux ne serviraient à rien et les gros seulement lors des grosses pluies.

    On nous oppose aussi parfois le "repli stratégique" c'est-à-dire la destruction des habitats menacés.

    L'aménagement des rives du Lez entre la confluence de la Mosson et les Quatre canaux a été retiré du PAPI pour des raisons d'économie.

    Le projet municipal de porte est refusé par la Préfecture. Les raisons de ce blocage sont simples : les dépenses sont jugées trop élevées. Le prétexte est tiré des carences de la commune sur les repères de crues, le plan de sauvegarde insuffisant et la non adoption du document sur les risques majeurs.

    La voie est donc tracée : renforcer l'ASPRI, chercher des actions communes avec d'autres associations, obliger la commune à remplir toutes ses obligations et continuer à exiger l'étude globale préalable à tout aménagement efficace.

    Palavas le 10 mars 2017

    Le Président : Jean-Pierre Molle

  • "Le Languedoc, battu par les flots" - "Sale temps pour la Planète" le lundi 24 juillet 2016 à 20h40 sur France 5

    Bonjour à tous,

    Ce petit mot pour vous prévenir comme promis de la diffusion du documentaire

    "Le Languedoc, battu par les flots"

    dans la collection "Sale temps pour la Planète"

    le lundi 24 juillet prochain à 20h40 sur France 5

    Merci à tous pour votre participation à ce projet.

    Bonnes vacances d'ici là à ceux qui en prennent.

    Thomas Raguet

     

    ELLE EST PAS BELLE LA VIE.jpg

  • ASPRI : ASSEMBLE GENERALE LUNDI 30 NOVEMBRE 2015

    ASSEMBLÉE GÉNÉRALE LUNDI 30 NOVEMBRE

    à 18h30 au Nautilus

    l'Aspri toujours sur le front des inondations

    Palavas-les-Flots : l'Aspri toujours sur le front des inondations
    Un scénario redouté par les Palavasiens

    L 'Aspri (Association pour la survie des étangs et de la mer et de la protection contre les risques d'inondation) tiendra son assemblée générale, suivie d'une réunion publique, le lundi 30 novembre à 18 h 30, au Nautilus.

    "L'actualité récente dans notre secteur, assure Jean-Pierre Molle, son président, prouve que les inondations sont de plus en plus fréquentes et de plus en plus importantes. En septembre et novembre 2014 et le 12 juin 2015, si la mer avait fait barrage plus longtemps et si les maxima des crues du Lez et de la Mosson avaient eu lieu en même temps, la catastrophe devenait possible. Empêcher la crue est absurde, on ne commande pas la météo, par contre gérer les flux, retarder, stocker, prévoir des échappements sont du domaine du possible."

    L'Aspri n'est pas restée inactive et a resserré les liens avec un grand nombre d'associations du bassin versant, lancé des pétitions, écrit aux responsables. Elle est consciente que la réalisation du schéma général coûtera cher mais affirme que des travaux préventifs constitueraient une économie.

    "Palavas, comme toutes les communes, doit se doter d'un nouveau PPRI (plan de prévention contre les risques d'inondation), ajoute Jean-Pierre Molle. Nous veillerons à empêcher les projets immobiliers dangereux comme le projet de 3e ligne avenue Saint-Maurice."

    Tous ces sujets seront à l'ordre du jour de l'assemblée générale de l'association et débattus en réunion publique.

    ASPRI, 31 rue des Lamparos, 34250 Palavas-les-Flots. Tél. 04 67 68 97 74.

    Site Internet : http://aspri.hautefort.com

  • PLATEFORME INTER-ASSOCIATIVES DU 23 FEVRIER 2015

    A l’initiative d'ASPRI,

    15 associations ont participé à l'élaboration d'une plateforme commune pour répondre aux soucis et aux enjeux liés à la prévention et à la protection contre les risques d'inondation du bassin versant ou riveraines des étangs palavasiens et de l'étang de l'Or.

    Plus d'une dizaine d'associations ont déjà ratifié cette plateforme.

    Modifiée et complétée, suite aux dernières intempéries de 2014, nous souhaitons l'élargissement à d'autres associations existantes sur le bassin versant des étangs.

    Pour consultation :

    Procès verbal de la réunion inter-associations du 25 février

    °°°°°°

    .../ Les associations cosignataires des propositions ci-dessous sont solidaires pour demander que celles-ci soient réalisées prioritairement et s'adressent en particulier à :

    - Messieurs les Présidents de l'Agglomération de Montpellier et de l'Agglomération des communes du Pays de l'Or (qui disposent désormais de la compétence inondation)

    - Monsieur le Président du Département de l'Hérault.

    - Monsieur le Président de la Région Languedoc-Roussillon

    - Monsieur le Préfet de Hérault

    - Les maires des diverses communes seront saisis de cette intervention et leur appui sera sollicité, ainsi que le SYBLE et le SAGE /...

    Voir le courrier proposé : cliquez ici

    °°°°°°°

  • ASPRI : courriers envoyés aux administrations depuis les inondations de fin novembre 2014

     134329_736348583124662_3946325215983962579_o.jpg

    ASPRI porte à votre connaissance

    tous les courriers envoyés

    aux différentes administrations

    et leurs avares réponses !!

         Malgré de maigres réponses, nous avons commencé à faire avancer les choses - révision du PPRI à Palavas, élaboration du PAPI d'intention avant le PAPI définitif pour l'étang de l'Or (SYMBO). Notre action pour un cadre et un contenu doit se poursuivre jusqu'à sa réalisatio.

    MAIRIE DE PALAVAS :

         Courrier ASPRI du 10 décembre 2014

         Courrier ASPRI du 19 décembre 2014

         Courrier ASPRI du 20 février 2015

    Impolitesse !!! Devrions-nous considérer être une réponse du maire à notre premier courrier, la lettre "aux administrés"  du 10 décembre 2014 ? Qui de toute façon ne répond que très partiellement à nos attentes. Pour rappel : clic ici

    À M. STEPHAN ROSSIGNOL,
    Président de la Communauté d'agglomération du Pays de l'Or

         Courrier ASPRI du 28 décembre 2014

    Réponse de M. Rossignol le 21 janvier 2015

    A M. PHILIPPE SAUREL
    Président de Montpellier Méditerranée Métropole

         Courrier ASPRI du 12 Janvier 2015      - Resté sans réponse début mars 2015

    À M. PIERRE de BOUSQUET de FLORIAN
    Préfet de Région Languedoc-Roussillon

         Courrier ASPRI du 20 décembre 2014      - Resté sans réponse début mars 2015

    À Mme SÉGOLÈNE ROYAL
    Ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie

         Courrier ASPRI du 19 décembre 2014

    Réponse du cabinet du ministre le 15 janvier 2015 - A noter que c'est la 3eme fois sous le gouvernement actuel que nous intervenons, avec toujours la même réponse

    ===========

    ASPRI CONTINUERA A INTERPELLER TOUTES LES ADMINISTRATIONS SUSCEPTIBLES DE FAIRE ÉVOLUER NOS REVENDICATIONS

    LA PLATEFORME A LAQUELLE SE SONT JOINTE BON NOMBRE D'ASSOCIATIONS DEVRAIT CONTRIBUER A DONNER PLUS DE POIDS A NOTRE ACTION COMMUNE.