Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ASPRI: Association pour la Survie des étangs et de la mer et la Prévention des Risques d'Inondation - Page 2

  • Petite histoire des portes aux 4 canaux à Palavas

    Nos anciens savaient se protéger des crues du Lez

    Pour s'assurer d'une bonne navigabilité sur le canal du Rhône à Sète, nos anciens ont montés des portes à bascule isolant le Lez en crue du canal. ainsi ce dernier se trouvait-il protéger des alluvions de toutes sortes.

    Mieux, ils avaient mis au point un système de treuils sur chaque rive du canal pour faire une sorte de "mains courantes" avec de gros câbles sur lesquelles s'appuyaient les embarcations qui passaient les jours de fort courant (entrant ou sortant) pour pouvoir passer sans être entrainées par le courant du Lez.

    Il y a eu 3 sortes de portes :

    1 - Dés, ou même avant le début du 20éme siècle avec des portes rondes jusque vraisemblablement après la guerre.

    2 - Puis des portes fait de madriers qui coulissaient dans des fers à U posés sur chaque berge et mus par un portique.

    3 - Jusqu'en 1996, lors de la mise au gabarit du Canal du Rhône à Sète, des portes en acier mues aussi par un portique (peut être électrifié)

    Les quatre canaux dans le temps :

    LES 4 CANAUX DANS LE TEMPS.jpg

    Le treuil sur les berges du LEZ - avant 1996 -  Treuils qui tendaient des câbles pour faire appui afin que les péniches ne soient déportées dans le Lez

    Les 4 canaux,histoire,portes,lez,canal du rhône à Sète

    Les 4 canaux,histoire,portes,lez,canal du rhône à SèteLes 4 canaux,histoire,portes,lez,canal du rhône à SèteLes 4 canaux,histoire,portes,lez,canal du rhône à Sète Photos en couleur prises en novembre 1995 - MB

    Les 4 canaux,histoire,portes,lez,canal du rhône à SèteLes 4 canaux,histoire,portes,lez,canal du rhône à SèteLes 4 canaux,histoire,portes,lez,canal du rhône à SèteLes 4 canaux,histoire,portes,lez,canal du rhône à Sète

    lez,4 canaux,portes,inondation,alluvions,canal du rhône à séte

  • ASPRI : Pétition établie suite à la réunion publique du lundi 17 novembre 2014

    pétition,crues,lez, palavas,inondations,protection,SIGNEZ LA PÉTITION D'ASPRI : Cliquez sur l'image

     

                Nous soussignés demandons que soit entreprise une véritable étude croisée prenant en compte en même temps l’ensemble des aménagements possibles, et non en  observant l’effet de chacun des aménagements pris à part. Cette étude doit déboucher sur un schéma général de gestion des crues de la source à l’embouchure et dans les étangs, en liaison avec la mer.

    Les objectifs que nous préconisons sont les suivants :

    ·         Retarder le remplissage des étangs en cas de tempête en  mettant en place une porte au grau du Prévost, en créant des portes aux canalettes qui débouchent sur le Lez et aux Quatre Canaux.

    ·         Ralentir la descente des crues par des champs d'expansion et des écréteurs qui désynchroniseraient les crues du Lez et de la Mosson et donnerait le temps de l'étalement.

    ·         Améliorer le transfert des eaux excédentaires vers l'ouest, ce qui suppose la mise aux normes des passes, de la buse du Pilou, en utilisant à plein le Canal du Rhône à Sète.

    ·         Améliorer les évacuations à la mer : un grau avec portes au Grand Travers, élargissement des portes de Carnon des buses à clapet pour le grec, dragage du banc de sable qui obstrue le grau du Prévost.

    ·         Protéger les quartiers les plus exposés par des aménagements adaptés.

    ·         Rendre obligatoire la prise en compte des préconisations du SAGE sur le lit majeur des rivières dans les documents d’urbanisme et doter le SAGE des moyens de contrôle adéquats.

    A tous ceux qui ont ou qui souhaitent signer la pétition d'ASPRI,

    n'oubliez pas de valider votre signature à partir du mail de confirmation qui vous a été envoyé - merci

  • Les inondations de l'automne 2014 à Palavas : Album photos

    Toutes les photos des inondations de septembre et novembre 2014

    à Palavas

    cliquez sur l'image

    ASPRI,Innodations, septembre, novembre,Palavas,lez

  • Compte-rendu de la réunion publique du 17 novembre 2014

    ASPRI,réunion publique, inondation,lez,mosson Un immense succès lors de la réunion publique d'ASPRI

    Plus de 200 personnes ce 17 novembre 2014

    Pour consulter le compte-rendu cliquez ici

    Le Président introduit les débats en montrant à la fois ce qui a bougé : les multiples améliorations de l'écoulement du pluvial comme les pompes et travaux divers à Palavas, le contrat signé entre VNF et le SIEL pour l'entretien des 24 communications entre le canal et les étangs sur 10 ans, les discussions sur le pont du Pilou ou le grau à ouvrir au Grand Travers. Mais il a insisté sur le fait que sur l'essentiel, un schéma général de la source à l'embouchure, tout reste à obtenir.

    - Pourtant dans l'enquête publique du PPRI de Palavas en juillet 2004 le Commissaire Enquêteur suggérait que "les conclusions des études débouchent  sur un plan de gestion intégré des crues sur l'ensemble du bassin versant et des étangs". Dix ans après cette bonne intention n'est toujours pas prise en compte.

    - Pourtant, si Palavas a été inondé et classé en zone de catastrophe naturelle le 29 septembre dernier aucune tempête n'a élevé le niveau de la mer, sinon TOUTE LA COMMUNE aurait été sous les eaux pendant plusieurs jours.

    - Donc c'est entre nos mains et vos mains que tout repose : seule une intervention forte peut débloquer la situation. C'est pourquoi l'ASPRI lance sa pétition qui a vocation à s'étendre à toutes les communes concernées, en liaison avec toutes les associations qui le demanderont.

    La parole est alors donnée à la salle....

  • ASPRI se mobilise pour la lutte contre les inondations - Aidez-nous à vous protéger.

     

    ARTICLE MIDI LIBRE DU 23-11-2014.jpg

    Le 17 novembre 2014 : Immense succès lors de la réunion publique afin de lancer une pétition (Cliquez ici) qui sera adressée à tous les décideurs, responsables, qui ont la charge de la gestion des crues. (État, Région, Département, communes, SYBLE, VNF,etc.

    Pétition qui doit rassembler toute les populations de Palavas et de la basse vallée du Lez, dans le but d’élaborer un schéma général de gestion des crues, une nécessité avant d'être confronté à une catastrophe de grande ampleur entrainant des dégâts matériels sans précédents sans parler des victimes tel que l'on a put avoir lors de catastrophes dans l'Hérault, le Gard, Le Var, les Alpes Maritimes et sur la côte atlantique.

  • ASPRI : Pétition établie suite à la réunion publique du lundi 17 novembre 2014

    ASPRI : PÉTITION A IMPRIMER

    réunion,publique,palavas,inondations

    réunion,publique,palavas,inondationsPAGE 04 A.jpg

     

     Pétitions (individuelles ou collectives) à imprimer et retourner à :

    ASPRI : 31 Rue des lamparos - 34250 - Palavas-les-Flots

    ou par mail à associationaspri@free.fr

    Cliquez sur les documents pour agrandir

    Pour imprimer : Cliquez dessus -  enregistrer sous et imprimer

  • Intervention d'ASPRI lors de l'enquête pubique SAGE - Lez-Mosson-Etangs palavasiens

    Lettre déposée au commissaire enquêteur

    dans le cadre de l'enquête publique

    SAGE Lez-Mosson-Etangs palavasiens

    remise le 6 octobre 2014

            Monsieur le Commissaire Enquêteur,

                Les orientations mises en avant dans l’enquête publique présentées par la CLE du SAGE correspondent tout à fait avec ce que nous souhaitons voir se réaliser dans notre secteur :

    • La gestion des risques d'inondation dans le respect du fonctionnement du milieu.
    • La préservation et la restauration du milieu aquatique et des zones humides.
    • La préservation des ressources naturelles.
    • La restauration et le maintien de la qualité des eaux.

    Cependant il est clair pour l'ASPRI que si nous ne partons pas de rien il reste beaucoup à faire dans de nombreux domaines pour les atteindre réellement, ce qui est le plus difficile, particulièrement pour la qualité des eaux et la gestion des risques d'inondation.

    RESTAURATION ET MAINTIEN DE LA QUALITE DES EAUX

                Il nous paraît important dans notre secteur, fragile avec son écosystème de rivières et d'étangs, la mer omniprésente et une très forte densité urbaine d'aboutir à un certain nombre de pratiques.

                - N'autoriser l'extension de l'urbanisation que si l'assainissement des eaux usées au niveau nécessaire est pleinement intégré aux PLU, SCOT et POS (pour le cas très particulier de Palavas où le maire s'obstine à refuser le PLU intégrant le PPRI). Le décalage constant que nous observons est ...

    Lire la suite en cliquant ici

  • Suite du blocage de 2 péniches aux 4 canaux...

    inondation,lez,péniches,canal du rhône à séte,crueCe lundi 27 novembre, ASPRI a pu rencontrer les 2 patrons des péniches bloquées jusqu'à au moins mercredi prochain et en particulier Arnaud Baussard, patron de l’ÉVASION.

    Tout comme Marc Lenglin (voir article Midi Libre dans article précédent), Arnaud descend d'une famille de mariniers. 4 générations qui ont parcourues les canaux, une véritable histoire de famille...

    Pour lui, comme pour beaucoup de mariniers la perte d'exploitation est un soucis : "une semaine à l’arrêt c'est considérable d'autant que le transport fluvial est une activité importante à l'automne. Notre métier s'accroit en période de récolte comme en ce moment".

    L' ÉVASION, 85 mètres, transporte actuellement 1100 tonnes d'engrais à destination de Pagny-le-Château en Côte d'Or. Il lui faudra 4 jours pour rejoindre cette destination, avec une navigation lente (5km/heure) et beaucoup d'heures de nuits à la lueur des projecteurs ! Chapeau l'artiste !!!

    Ci-dessous quelques manœuvres risquées, alors qu'une barge surmontée d'une pelleteuse est arrivée ce matin, ainsi qu'un "baquet", pour récupérer les alluvions... et les tronc d'arbres qui obstruent le canal. Ce "baquet" déposera sa cargaison en ouvrant sa cale en amont du canal dans l'attente d'être évacuée par pompage et transférée dans une zone de stockage vers Sète. Combien d’aller-retour avant de dégager les péniches ?

    Mais encore faut-il manœuvrer pour lui laisser le passage !!! (clic dessus)

    lez, alluvions, canal du Rhône à Sète, inondations,palavas

    lez, alluvions, canal du Rhône à Sète, inondations,palavaslez, alluvions, canal du Rhône à Sète, inondations,palavas

    lez, alluvions, canal du Rhône à Sète, inondations,palavaslez, alluvions, canal du Rhône à Sète, inondations,palavas

    inondation,lez,péniches,canal du rhône à séte,crue

    lez, alluvions, canal du Rhône à Sète, inondations,palavas

    lez, alluvions, canal du Rhône à Sète, inondations,palavas

  • Une des conséquences des inondations du 29 septembre 2014 :

    DROIT DEVANT 03.jpg

    "Clic" sur les images pour voir en grand

    Le trafic sur le canal du Rhône à Sète interrompu par un alluvionnage important de part et d'autre de l’intersection du canal et du Lez.

    2 péniches bloquées, d'autres en attente prés de Carnon et sûrement à d'autres endroits...

    VNF dans l'impossibilité d'intervenir depuis 4 jours car son matériel est bloqué sur Sète, pour... carénage et à priori une question d’homologation, ou de conformité !!! et obligée de faire appel à des sociétes extérieurs : Mais à quel prix ?

    Un manque à gagner certain pour nos mariniers bloqués et pas seulement à Palavas. Ils ne pourront pas livrer à temps leur cargaison et sûrement l'obligation de décliner d'autres chargements faute de ne pas avoir atteint leur destination à temps.

    Un espoir : pouvoir être libérés... mais pas avant mercredi : soit 8 jours de pénalisation !

    ASPRI essayera de rencontrer le propriétaire de la péniche "ÉVASION", à moins que celui-ci nous laisse un commentaire sur notre blog nous indiquant son chargement, sa destination et peut-être d'autres informations.

    Bon Courage !

    Ci-dessous l'article du Midi Libre paru samedi 25 octobre 2014

    lez, alluvions, canal du Rhône à Sète, inondations,palavas

    lez, alluvions, canal du Rhône à Sète, inondations,palavas

    lez, alluvions, canal du Rhône à Sète, inondations,palavas

    lez, alluvions, canal du Rhône à Sète, inondations,palavas

    lez, alluvions, canal du Rhône à Sète, inondations,palavas

    lez, alluvions, canal du Rhône à Sète, inondations,palavas

    lez, alluvions, canal du Rhône à Sète, inondations,palavas

    Touche-touche... et une pénichette pour pouvoir débarquer !!!

  • Sirène où est-tu? on ne t'endend même pas en cas d'inondation...

    Sirène où est-tu? m'entends-tu?

    On ne t’entend même pas en cas d'inondation...

    alarme, sirène, inondation,sécurité,Palavas

    Serait-ce parce ce qu'il y a trop de plans ou de directions en tout genre... AZISM, CETMEF, COS, DCS, DDRM, DDSC, DGALN, DICRIM, DDT, DDTM ,DOS, DREAL, EPRI , GIEC, GIZC, LENE, MEDDTL, MIAL, NGF, ORSEC, PAPI, PCS, ER, PGRI, PICS, POS,PLU, PPR, PPRI ,PPRL, PPR, PPRT, PPRSM, PSS, RCSC, REX, SIDPC, SUP, TRI....Si  ça ce n'est pas un millefeuille?... et qui doit occuper du monde...

    Tout ceci vous le trouvez sur un document de 69 pages : CPER 2007-2013 - module 2 : stratégies d’adaptation - Synthèse des PCS existants pour les communes littorales du Languedoc-Roussillon– phase 1 – mars 2011

    A moins que l'on ait peur de réveiller la population...

    De ce coté-là, pas de risque... on l'entend à peine les premiers mercredis du mois !!!!

    Mais à quoi sert notre sirène à Palavas?

    Le lundi 29 septembre 2014, si ce n'était le moment?

    ...Alors il faudra peut être attendre que Palavas soit complétement submergé et que nous soyons comme à La Faute sur Mer, avec la tempête Xinthia.

    Certes la municipalité a assuré... ce qu'elle pouvait assurer... et nous les en remercions...

    Mais tout de même on peut se poser la question : A quoi servent tous ces plans, ces directions, ces organismes, etc... Si l'on n'a pas quelqu’un qui appui sur le bouton au bon moment et si cette sacrée sirène ne "gueule" pas plus qu'elle ne le fait actuellement, alors pourquoi avoir investi dans un tel outil?

    On ne peut même pas invoquer l'utilité d'alerte pour les pompiers ...

    IL N'Y EN A PAS A L’ANNÉE !!!!

    Alors cherchez l'erreur? : Pour mémoire, mercredi 1er octobre on a bien entendu en léger sifflement, encore fallait-il être à l'extérieur et tendre l'oreille à ce moment là... Pire, beaucoup de Palavasiens n'en connaissent même pas l'existence !

    AUTRE DOCUMENT INTÉRESSANT A CONSULTER : LE PPRI DE PALAVAS (Plan de Prévention des Risques d'inondation de Palavas)- clic dessus : sauf qu'il a été approuvé en 2005 et depuis ???

    Voir aussi notre article :

    Pas de crues centenaires !!!

    Pour le coup s'était juste ce 29 septembre...

    alarme, sirène, inondation,sécurité,Palavas

    Souvenir de la rue des Jockeys

  • La Mosson : une urgence

    papi ii,inondations,lez,mosson,prévention,syble

    ASPRI a alerté depuis longtemps les autorités sur les risques d'inondation dus aux crues du Lez et de la Mosson.

    En juillet 2013 nous avions rencontré le Président du SYBLE, Cyril Meunier, pour lui faire part de nos inquiétudes, lui signifiant entre autre l'urgence d'appliquer le PAPI II, (Programme d'Action et de Prévention des Inondations) qui, effectivement, n'attend que sa signature par l’État pour entrer dans sa phase de réalisation. Voir notre intervention ici

    Article paru le vendredi 10 octobre 2014 : Cliquez dessusPAPI 2,inondations, Palavas,Mosson,ASPRI,

     

  • Pas de crues centenaires !!! Pour le coup c'était juste ce 29 septembre...

     La crue centennale est-elle un mythe? Suite...

    crue, centenaire, inondation,sécurité,lez,catastrophe

    Heureusement que la mer "sortait", ou "avalait" toute l'eau qui nous ait tombée sur la tête et sur Montpellier. Ce n'est qu'un moindre mal, car pas de victimes dans la région mais de gros dégâts matériels, en témoignent les photos qui nous ont été envoyées et que nous vous faisons partager ci-dessous.

    De plus quelques explications parues sur le Midi Libre :

    ... Avec un petits oubli : et si nous avions de grand bassins de rétention au nord de Montpellier ... Depuis le temps que l'on en parle!!!. Mais ceci sera une autre étape... une fois Palavas et ses environs complétement sous l'eau... mais cela n'arrivera pas puisqu'il n'y aura pas de crue centennale !!!!inondation,palavas,lez,crues,rivières,canaux

    LE PARC PRES DE L'EGLISE -  DANIEL GILBERT.jpgPALAVAS - EDMOND MICHEL.jpg

    CANALETTE - EAN-PHILIPPE PUGNIERE.JPGMIDI ALU MATHIEU.JPGPONT 4 CANAUX 2 MATHIEU.JPG

    RUE SAUVE - JEAN-PHILIPPE PUGNIERE.JPG1653982_10204930653851169_7972383648014220771_n.jpg10489717_10204930654011173_8785707917155619058_n.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    10593025_10202625570429196_3218135382967475327_n.jpg

    petit lezard.jpg

    D'autres photos dans la rubrique album : inondation du 29 septembre 2014

    inondation,crues,palavas,alarme,berges,canaux

    digue endommagée à la hauteur du camping de l'oasis

    Merci à tous ceux qui nous ont fait parvenir ces photos ou

    qui nous les ont mises à disposition sur les réseaux sociaux

  • La crue centennale est-elle un mythe?

    La crue centennale est-elle un mythe?

     

    palavas,pos,inondations,crues,risques,lez,mosson

         Au Conseil municipal du 11 août 2014, lors de la discussion sur le POS, document d'urbanisme qui intègre les inondations, le maire a été obligé de reprendre les conclusions du Commissaire enquêteur qui a estimé que :

         "les propositions de l'Association ASPRI devraient être étudiées en ce qui concerne le PPRI (Plan de Prévention des Risques d'Inondation), bien que cela ne fasse pas partie de l'enquête. Le PPRI date de 2004, depuis toutes les communes environnantes ont fait de très importants travaux pour se protéger des inondations. L'ASPRI demande qu'une étude soit menée sur l'ensemble des bassins versants qui envoient leurs eaux dans les étangs de Palavas. Il semblerait que les services de l’État devraient organiser la révision du PPRI dans un proche avenir".

    À notre grande stupéfaction le Maire a cru bon d'ajouter :

    "il n’y a plus de crues contrairement à l'époque. C'est comme ça. Ensuite avec tous les travaux qui ont été entrepris de détournement et de répartition des crues du Lez il n'y a plus pratiquement de risques de débordement de la rivière. D'autre part 11 bassins de rétention de grande envergure en amont avaient été prévus à l'époque mais ils vont en faire 9 bientôt."

    Nous sommes bien obligés de contredire le Maire

    qui a commis trois grosses erreurs en quelques phrases.

         L'ASPRI dispose des études scientifiques qui ont chiffré la crue dite centennale.

         Si à une longue période de pluie qui gorge les sols succède un épisode cévenol, si les crues de la Mosson et du Lez arrivent ensemble à Palavas (si elles sont décalées c'est moins grave) et enfin si une tempête élève considérablement le niveau de la mer, soit quatre conditions très rarement réunies, une énorme crue dite centennale aura lieu, avec les effets que l'on comprend.

    Une crue centennale,

    Nous ne la souhaitons évidemment pas, mais elle est POSSIBLE.

    Nier la réalité ne la changera pas.

         Laisser croire aux Palavasiens que les déversoirs les protègent des crues est dangereux.

         Toutes les eaux du Lez détournées ou pas aboutissent TOUTES dans les étangs Palavasiens et donc à Palavas.

         Ajoutons qu'avec la diminution des zones d'infiltration et d'épandage il y en aura beaucoup plus.

         Les seuls bassins de rétention prévus aujourd'hui sont ceux que la loi oblige à réaliser lorsque se construit une nouvelle urbanisation pour retenir 100 litres d'eau par mètre carré urbanisé (uniquement ruissellement). Cela n'a rien à voir avec des bassins de rétention qui réguleraient la crue en amont. Inventer des bassins de rétention des crues qui n'existent pas même à l'état de projet (et qui sont demandés par l'ASPRI) endort les Palavasiens dans une fausse sécurité.

         Par la suite le Maire de Palavas est revenu à des considérations plus réalistes. En contradiction avec ses propos antérieurs qui niaient la crue, il a fait mine de souscrire à certaines demandes de l'ASPRI comme les portes sur les graus.

    C'est reconnaître indirectement

    que des crues majeures sont possibles.

         Mais les Palavasiens comprendront que l'ASPRI ne puisse laisser passer sans réagir à des propos qui supposent que RIEN ne sera fait par la commune pour lutter contre les crues majeures.

         Nous demandons au lecteur de se référer au schéma général de l'ASPRI qui comporte des travaux importants sur la commune (La réfection des passes entre le canal et les étangs, une évacuation en tuyau sous l'Avenue Saint Maurice et la D486, des portes aux canalettes et au Grau du Prévost et aux 4 canaux).

         Rappelons que ces travaux ne sont pas financés par la commune mais par voies navigables de France, le Département, la Région, les Agglos, l’État.

    Mais si le maire ne demande rien,

    il n'aide pas à la réalisation de nos demandes,

    c'est le moins qu'on puisse dire.

    Ci joint :

    Extrait de la note de synthèse du Conseil municipal du 11 août 2014 concernant le point 9 : approbation de la modification du POS : 5ème modification du Plan d'Occupation des Sols (cliquez dessus)

  • Sirène d'alarme des populations à Palavas

    Une sirène pour Palavas :

    alarme, sirène, inondation,sécurité,

    ...Musiciennes dotées d'un talent exceptionnel, elles séduisaient les navigateurs qui, attirés par les accents magiques de leur chant, de leurs lyres et flûtes perdaient le sens de l'orientation...

    La ville de Palavas-les-Flots vient d'être équipée d'une sirène, financée par l’État, dans le cadre d'un système d'alerte et d'information de la population.

    Installé au sommet du parking aérien de la Salle bleue, cet équipement permettra d'alerter les habitants en cas d'événements graves. Pour s'assurer de son bon fonctionnement, un test de cinq émissions sonores, qui durera environ une minute, sera effectué tous les premiers mercredis de chaque mois, à midi.

    Attention à vos oreilles, cela devrait commencer

    le mercredi 6 août 2014 à midi

    Et ne faites pas la sieste à ce moment là!!!

    Vous devriez entendre ceci. Cliquez dessus (durée 1mn 41')

    Signal de fin d'alerte : 30'' pleine puissance puis decrescendo

    01.JPG02.JPG

    Suite à la décision du Conseil Municipal du jeudi 12 décembre 2013

    Question n° 7/ DOMAINE ET PATRIMOINE

    Convention entre l’État et la commune relative à l'installation et au raccordement d'une sirène étatique au Système d'Alerte et d'Information des Populations (SAIP)

    Dans le cadre de la modernisation de l'alerte des populations, il est proposé l'installation et le raccordement d’une sirène d'alerte, propriété de l'Etat au Système d'Alerte et d’Information des Populations, sur le bâtiment du parking des arènes, propriété de la commune. Le projet de convention fixe les obligations des parties sur cette installation et ce raccordement mais également les conditions d’entretien ultérieur du système.

    Le conseil est invité à délibérer et à autoriser M. Le Maire à signer la convention susvisée et tout acte relatif à cette affaire.

    Après délibération du Conseil Municipal, adoptée à l'unanimité des suffrages exprimés.

     ==============

    Ce qu'il faut savoir :

    Une sirène existait jusqu'en 1974 (cela fait 40 ans !!!) . Elle était située sur la cité administrative de l'époque, actuellement "Résidence Horizon 2000", construite en lieu et place depuis, derrière l'Hôtel de Ville. Elle avait été mise à l'initiative de la SNSM dans les années 1960 ou 1961 (sur décision du Conseil Municipal de l'époque) puis supprimée car abîmée par la corrosion marine. (Remerciement pour ces informations à M. Marc B.)

    ===============

    Suivre aussi l'ASPRI sur facebook - Cliquez dessus

  • Où en est la caserne de pompier qui devait être opérationnelle à l'été 2014 ?

    Voila bien une bonne question !!!

    Mais où en est ce poste de secours  ???

    Promis, ce poste de secours qui ne coûte pas moins de 900 000€ - dont 550 000€ pour Palavas et un coût de travaux estimé à 731 000€

    devait être opérationnel pour la saison 2014 !!!

    Cherchez l'erreur ? Photos prises le 30 juillet 2014

    Palavas,pompiers, sécurité,poste de secoursPalavas,pompiers, sécurité,poste de secours

     

     

     

     

     

    Palavas,pompiers, sécurité,poste de secours

    Palavas,pompiers, sécurité,poste de secours

     

     Vue arrière du bâtiment

     

    Voir en grand : clic sur les photos

    Suivre le blog de "Des pompiers à Palavas" (cliquez dessus)

    Suivre "Pompiers à Palavas sur facebook" (cliquez dessus)

  • L'ASPRI : déjà 5 ans ...

    aspri,assemblée générale,palavas,prévention,inondationASPRI : déjà 5 ans ...

    L'association ASPRI

    Création le 06 août 2009

    paru au J.O le 22 août 2009 (clic sur image)

    L'ASPRI c'est :

    201 adhérents (juillet 2014)

    Dernière Assemblée Générale le 24 avril 2014 (PV clic ici)

    De multiples interventions auprès des administrations et des autorités compétentes en matière de prévention des inondations du secteur de Palavas-les-Flots  et de ses environs

    Une relation importante avec les associations de la région

    Un Conseil d'Administration et un bureau composés de 18 membres (voir ici)

    Un blog - facebook  - un mail (associationaspri@free.fr)

  • Contribution de l'ASPRI à l'enquête publique concernant la 5ème modification du POS

     Contribution de l'ASPRI à l'enquête publique

    concernant la 5éme modification du POS

    de Palavas-les-Flots

    (2 folios agrafés et déposés le 02 juillet 2014 en mairie)

    L'ASPRI considère que les risques d’inondation ne sont pas réellement pris en compte dans cette modification. Ajouter un étage ou non n'est pas un probleme pour l'ASPRI.

    Par contre le POS ne met pas en avant la situation très particulière de Palavas-les-Flots qui reçoit TOUTES les eaux qui ne sont pas infiltrées, directement ou indirectement ....

    Lire la suite du document déposé - clic ici

  • VNF : 10 ans de travaux pour une meilleure circulation de l'eau...

    Pour le compte de la VNF (Voies Navigables de France), IDRA Environnement a débuté des travaux colossaux le long du Canal du Rhône à Sète dès janvier 2014.

    En particulier, entre Frontignan et Carnon, plus de deux mille mètres cubes de vase devront être extraits.

    Ces travaux ont deux objectifs :

    Le dragage des berges et du fond du canal pour faciliter le passage des péniches et le dégagement des alluvions obstruant les 25 passes (prévues en 1701 et jamais entretenues) permettant l'échange d'eau entre le canal et la mer via parfois les étangs. Ceci, d’après le SIEL, (Syndicat Intercommunal des Étangs Littoraux) aurait un effet bénéfique sur la qualité des eaux de nos étangs.

    Une partie de ces travaux très impressionnants sont visibles au pont de Carnon. Travaux suspendus pour la période estivale  mais qui devraient reprendre dès l'automne.

    Liens utiles pour comprendre l'ampleur des travaux à réaliser sur le canal du Rhône à Sète sur une période de 10 ans :

    - Dossier LEMA des dragages d'entretien du canal du Rhône à Sète et évaluation des incidence sur Natura 2000

    - Planches du même dossier LEMA

    - Annexes du même dossier LEMA

    - La région participe aux travaux des 24Km (Frontignan Carnon et en amont) - Une nécessité et un coût

    - Carte des mouillages en France

    ==================================================================

    Photos au pont de Carnon : Crédit photos ASPRI - Anne Bonnafous

    Pour voir les photos en grand format cliquez sur les images

    berges.JPG

    dragage du canal.JPG

    Les berges et la drague

    dragage du canal3.JPG

    Dragage du canal

    mise en place de pieux pour surelever le pont.JPG

    Mise en place de pieux pour surélever le pont

    enrochement.JPG

    enrochement de la rive oppose.JPG

     

     

     

     

     

     Enrochement sur chaque rive

    mise en place des berges.JPG

    Mise en place des berges

    palplanches pour supporter les berges.JPG

    Palplanches pour supporter les berges

    nouveaux apontements.JPG

    Nouveaux appontements

    vue des berges.JPG

    Vue des berges

    dragage du canal.JPG

    Dragage du canal

    machine pour enfoncer les pieux.JPGmachine.JPG

     

     

     

     

     

    Machine qui enfonce les pieuxles pieux.JPG

    Les pieux

    vue travaux.JPG

    Vue générale des travaux

  • l'ASPRI réclame un plan cohérent contre les inondations

    Un point final vient d'être été mis au programme de travaux dits de sécurisation de la basse vallée du Lez.

    inondation,palavas,lez,crues,rivières,canauxJean-Pierre Molle, Président de l'Aspri (Association pour la survie des étangs et de la mer et de la protection contre les risques d'inondation), analyse la situation.

    ..."Si chacun voit midi à sa porte, on n'avancera pas. Un ouvrage dans un lieu peut amplifier ailleurs les désordres dus aux inondations, c'est pour cela qu'il faut réaliser des études hydrauliques poussées de l'amont vers l'aval".
    "L'utilité de tous ces travaux est évidente, les populations de Lattes, Maurin, les Marestelles et Villeneuve-lès-Maguelone doivent être protégées. Des champs d'extension ont ainsi été supprimés mais cela augmente la quantité d'eau en aval."
    "L'Aspri, continuera à exiger un schéma général qui pose le problème de la source à l'embouchure du Lez et une étude qui, au lieu de parcelliser, prendra en compte toutes les options.

    J'ai conscience que les travaux coûteront très cher mais les morts du Var et les 2 milliards de dégâts sont là pour nous rappeler que les sommes dépensées économiseraient beaucoup de vies humaines et beaucoup d'argent à court terme"

    inondation,palavas,lez,crues,rivières,canaux

    Voir en grand format :  (clic sur image)

  • Procés-verbal l'Assemblée Génerale 2014 de l'association ASPRI

    Le 24 avril 2014 s'ouvrait l'assemblée Générale

    de l'association ASPRI

     

    Le quorum est largement dépassé avec 87 adhérents présents ou représentés, auxquels il faut ajouter de nombreuses personnes venues s'informer.

    La séance est menée par notre Président Jean-Pierre Molle avec pour secrétaire de séance, Catherine Angelot.

    Tous les sujets à l'ordre du jour ont été débattus.

    Le conseil d'administration remercie toutes les personnes présentes

    Lire le procès-verbal en cliquant ici

    assemblée générale,aspri,inondation,palavas,prévention

    Article paru dans le Midi Libre le 13 Mai 2014

     

  • Assemblée Générale d'ASPRI le 24 avril 2014

    L'assemblée Générale de l'association ASPRI

    Association pour la Survie des étangs et de la mer

    et la Prévention des Risques d'Inondation

    aura lieu le 24 avril 2014 à 18h30

    Amphithéâtre du Nautilus, mairie de Palavas

    (Entrée du cinéma)

    Vous serez les bienvenus en venant y participer 

    - La prise en compte des risques d'inondations  pour les crues importantes (schéma général) n'est pas reconnu au niveau qu'il conviendrait. Nous sommes très loin du compte.

    - Notre objectif est donc clair : ne pas rester seuls, prendre contact avec toutes les associations du bassin versant qui partagent nos préoccupations. Nous avons déjà commencé avec Lattes-Maurin, Mauguio, Pérols, les cabaniers de Carnon, mais il reste beaucoup à faire.

    - Sur Palavas aussi, pour des crues moyennes, il reste à équiper de nombreux secteurs. Le méandre du Lez doit être protégé.

    - La construction continue en zone inondable aggrave les risques pour l'habitat existant. Ceci est en contradiction avec les discours du nouveau Préfet sur le sujet mais qui malheureusement ne sont pas suivis d'effets.

    - Sans notre intervention cela restera des discours. Il est essentiel de faire sauter les verrous.

    - Le 22 décembre 2015 la France devra s'être dotée et donc notre secteur aussi, d'un plan de gestion des risques d'inondation, un des axes étant l'aménagement des territoires exposés.

    Nous devons nous faire entendre. Ce sera le centre des débats de notre Assemblée Générale.

    Adhérez à ASPRI pour soutenir notre action :

    Montant de la cotisation 2014 : 10€

    Le bulletin d’adhésion : cliquez ici

     

  • Interpellation du Ministre de l'écologie : PhilIppe Martin

    ASPRI ET LES MINISTRES DE L’ÉCOLOGIE !

    ASPRI a déjà interpellé la Ministre de l'écologie Delphine Batho en janvier 2013 sur la situation particulière des étangs de Palavas et des risques d'inondation de notre secteur : Voir article précédent

    DEPUIS :

    Nous avons bien reçu reçu une réponse du secrétariat de Delphine Batho, nous signifiant que notre intervention serait transmise au Préfet de l'Hérault,

    mais hélas, sans suite...

    ASPRI le 20 août 2013 a une seconde fois interpellé le nouveau Ministre de l'écologie, Philippe Martin qui, par le même signataire, nous a fait en date du 27 septembre 2013, une réponse identique, renvoyant le sujet sur le Préfet de l'Hérault.

    voir courrier ASPRI du 20 août 2013

    Voir la réponse de Delphine Batho et celle de Philippe Martin en cliquant sur leur nom.

    Soeur Anne, ho! Soeur Anne,

    Ne voyant rien venir,

    ASPRI s'engage à prendre contact avec Mr le Préfet avant la fin de l'année afin de pouvoir être reçu rapidement.

  • Travaux de protection du littoral de Villeneuve-lés-Maguelone - 2014

    2014 - CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR LES TRAVAUX

    DE PROTECTION DU LITTORAL

    SECTEUR : VILLENEUVE LES MAGUELONE

    Début des travaux : 2014

    Littoral concerné : Villeneuve les Maguelone sur 2 km

    Principales modifications :

    - Dragage d'une lentille de sable dans l'étang du Prévost face au grau (Dépôt d'environ 40 000 m3 de sable)

    - Destruction de la prise d'eau en mer du CAT

    - Rechargement ponctuel de la plage

    - Création d'un cordon dunaire végétalisé de 700 m

    - Comblement des bassins piscicoles inexploités

    -Réaménagement du littoral - accès, protection par des ganivelles, etc.

    - Coût estimé : 2 350 000 €

    A consulter : Dossier sur les travaux du littoral

    à Villeneuve-Lés-Maguelone en 2014

    Quelques photos prise avant travaux : octobre 2013

    palavas,villeneuve les maguelone,littoral,étang,mer,inondation

    La lentille de sable face au grau du Prévost

    palavas,villeneuve les maguelone,littoral,étang,mer,inondation

    palavas,villeneuve les maguelone,littoral,étang,mer,inondation

    La prise d'eau en mer désaffectée

    palavas,villeneuve les maguelone,littoral,étang,mer,inondation

    palavas,villeneuve les maguelone,littoral,étang,mer,inondation

    Bassins piscicoles inexploités

    palavas,villeneuve les maguelone,littoral,étang,mer,inondation

    palavas,villeneuve les maguelone,littoral,étang,mer,inondation

    Le littoral fin 2013

    palavas,villeneuve les maguelone,littoral,étang,mer,inondation

    palavas,villeneuve les maguelone,littoral,étang,mer,inondation

    Pour voir les photos en grand format cliquez dessus

    Dans le cadre de ces travaux, le conseil municipal de la ville de Palavas du mardi 17 septembre 2013 a émis un avis concernant ces travaux : voir question N° 5 (cliquez ici)

    L'association ASPRI soutient cet avis du Conseil Municipal.

    ASPRI ayant par ailleurs fait d'autres observations au commissaire enquêteur, déposées dans le livre d'enquête publique concernant ce sujet (voir pièce jointe).

  • Le Lez et la Mosson - travaux et situation

    Au nord de Palavas, La Mosson se jette  naturellement dans le Lez, et dans l'étang de l'Arnel par le déversoir.

    Peut être ne vous êtes vous jamais arrêté au "Pont vert" prés du carrefour allant sur Villeneuve-Lès-Maguelone pour voir la Mosson, du moins son lit d'origine qui se jette dans le Lez, voir aussi les travaux de consolidation des berges du Lez qui s'inscrivent dans le plan de travaux contre les inondations réalisés par la Région, ou sur la route de Villeneuve pour voir le déversoir de la Mosson.

    Tout n'est pas encore parfait tant le problème des crues est complexe. Voir les propositions d'ASPRI en mars 2013 dans notre article "Constats, études, propositions sur les risques d’inondation" (Cliquez ici pour voir l'article).

    Ci-joint un petit panorama de la situation fin 2013

    Situation des prises de vues

    palavas,villeneuve les maguelone,littoral,étang,mer,inondation

    palavas,villeneuve les maguelone,littoral,étang,mer,inondation

      La Mosson vue du pont Vert (ph 1 - 2 - 3 - 4)

    palavas,villeneuve les maguelone,littoral,étang,mer,inondation

    Ci-dessous La Mosson vue du pont enjambant le déversoir

    (A Gauche vers l'amont, (ph5) à droite vers l'étang (ph 6)

    palavas,villeneuve les maguelone,littoral,étang,mer,inondation

     Dessous, bras mort de communication avec l'étang du Méjean,

    au-dessus des 4 vents (ph 7)

    palavas,villeneuve les maguelone,littoral,étang,mer,inondation

    palavas,villeneuve les maguelone,littoral,étang,mer,inondation

    Travaux de consolidation berge rive droite au-dessus du pont Vert

    (Ph 8 - 9 - 10 -11-12)

    palavas,villeneuve les maguelone,littoral,étang,mer,inondation

     palavas,villeneuve les maguelone,littoral,étang,mer,inondation

    005.JPGPour le plaisir des yeux...

    Pour voir les photos en grand format cliquez dessus

  • Compte rendu de la rencontre du 9 juillet 2013 entre le Président du SYBLE, M. Meunier Cyril et notre association, ASPRI

     Compte rendu de la rencontre du 9 juillet 2013

    entre

    le Président du SYBLE, M. Meunier Cyril

    et notre association, ASPRI

    EXTRAIT DU CR - Lire la suite en cliquant ici

    Le Président du Syndicat du bassin du Lez (SYBLE), Monsieur Cyril Meunier est accompagné de la Directrice du syndicat du Bassin du Lez.

    Il se déclare surpris par les propositions de l'ASPRI tenues dans les articles de presse parus en avril 2013 dans le Midi Libre et la Gazette.

    Les conséquences du recalibrage du Lez :

    Concernant le recalibrage du Lez, le Président du Syble, M. Meunier, s'inscrit en faux contre l'affirmation selon laquelle plus d'eau pourrait arriver sur Palavas à cause des digues permettant au Lez de contenir un plus gros débit.

    Une crue centennale est estimée à minima à 900 m3/sec. Dans cette situation, d'après M. Meunier, le débit du Lez à Lattes serait de 600 m3/sec contre 650 m3/sec avant le recalibrage (aménagement et création de digues). Il est estimé aussi que pour atteindre un débit de 500 m3/sec à Palavas il faudrait un débit de 1200 m3/sec au nord de Lattes. Au-dessus de 400 m3/sec les différents déversoirs (Sur la Lironde et ceux du Méjean) fonctionnent (sous condition que les étangs ne soient pas pleins - Remarque ASPRI).

    - Toujours d'après le Président du SYBLE, quelle que soit la situation il est donc difficile...

    Lire la suite en cliquant ici

  • ETANGS AUTOUR DE PALAVAS - Cours d'eau et environnement

    palavas,inondation,étang,mer,littoral,lagune,rivière,canaux

    Les Étangs autour de Palavas :

    environ 3000 hectares

    Étang de Pérols : environ 210 hectares

    Étang du Méjean : Environ 136 hectares

    Étang de l'Arnel : environ 350 hectares

    Étang du Prévost : environ 200 hectares

    Étang du Grec : environ 170 hectares

    Étang de Pierre Blanche : environ 350 hectares

    Étang des Moures et de Vic la Gardiole : environ 1300 hectares

    Étang de l'Estagnol : environ 78 hectares

    Les cours d'eau qui alimentent ces Étangs

    (cliquez ici)

    Le LEZ : ~29,6 km - Source en résurgence prés de  Saint-Clément-de-Rivière

    Affluents (de l'amont à l'aval):

    - Le LIROU (Au nord de Montpellier : 10,8 Km) - Source en résurgence dans la commune des Matelles.

           Il reçoit (de l'amont à l'aval) :

         Le ruisseau de Roucayrol : ~4,1 km sur la seule commune des Matelles.

         Le ruisseau de Yorgues ~7,5 km

        Le Terrieu : ~14,8 km  avec six affluents dont les ruisseaux du Pas de Peyrolles, de la Fontaine, de Jeantou,  de Clarensac, de Cécélés et son affluent, le ruisseau de Roumiguiéres.

         La Déridière : 5,7 km avec un affluent : le ruisseau des Moines : ~5,7 km

         Le ruisseau des Pendances (avec un affluent : le Ruisseau de Nouau)

         Le ruisseau de la Pisseirasse

         Le ruisseau de Lauriol

         Le ruisseau de Courtarelles

    - LE VERDANSON : qui coule dans Montpellier en grande partie enterré puis endigué. Auparavant, il fut baptisé Merdançon à cause de son odeur car il servait de déversoir aux activités des tanneurs et autres activités odorantes de la ville.

    - LA LIRONDE au nord de Castelnau

    - LA MOSSON : ~39,3 km - Source dans la garrigue de Montarnaud, au nord-est de Montpellier

    Affluents (de l'amont à l'aval):

                Le ruisseau des Mages et le ruisseau des Dames

                Le ruisseau de la Garonne,

                Le ruisseau de La Combe de Laur

                Le ruisseau de la Joncasse

                Le ruisseau des Combals

                Le ruisseau de l'Arnéde (+ le ruisseau de Saint-Jean)

                Le rieu de Querelle

                Le ruisseau de la ballajade

                Le ruisseau de Miégue Sole

                Le ruisseau de Lichauda (de Pezouillet)

                Le rieu Massel

                Le ruisseau de la Fosse

                Le ruisseau de Lassédéron

                Le ruisseau de Bru

                Le ruisseau du Coulazou (+Ruisseau de l'Aigarelle)

                Le ruisseau de Rieu coullon : ~3,5 km (+le ruisseau de Gramelet)

    - Dans l'étang de l'Arnel : le Vallat Roux : ~2 km

    - Plus à l'est dans l'étang du Méjean : la Lironde : ~4km

    - À l'ouest autours des salines de Villeneuve (~110 hectares) protégées par le Conservatoire du Littoral depuis 1992, le Canal des Salines et le Vallat de la Bouffe

    Influence de la mer : Les graus, passages de la mer aux étangs

    Le grau de Ballestra (1663) à l'est du grau de Palavas - A la fin du 17éme siécle il pert de son importance et fut remplacé par le Grau de Palavas, l'actuel canal du Lez.

    Le Grau de Palavas, ou canal du Lez (ou le Lez). Vers 1755, le Lez qui se jetait dans l'étang de Lattes a été canalisé à l'initiative du Marquis de Solas.  Les travaux furent terminés en 1757. Il reliait enfin le canal du midi (1667/1681 - Paul Riquet).

    Le Grau de l'Arnel : situé à l'ouest de Palavas, il relie la mer à l'étang du Prévost.

     L'article en PDF : Cliquez ici

  • Sale temps pour la planète

    Dans la cadre de l'émission "Sale temps pour la planète", voir encore pendant 5 jours les dégâts que peuvent commettre au Mexique les attaques de la mer sur le littoral, et les conséquences dues aux courants.

    Suivre ce lien: http://pluzz.francetv.fr/videos/sale_temps_pour_la_planete_ep_1.html

     

  • Réponse de la mairie concernant le sationnement aux 4 canaux

    Suite au courrier adressé à M. Le Maire de Palavas, objet de l'article concernant le stationnement des plaisanciers aux quatre canaux, ASPRI vous communique la réponse de M. le Maire en date du 31 mai 2013.

    Cliquez ici pour lire le courrier

    Palavas, 4 canaux,environnement

    Pour voir la photo en grand format : cliquez ici

  • Notre secteur de prédilection

    Notre secteur de prédilection (Cliquez ici)

    inondation,étang,mer,écologie,environnement,littoral,montpellier,crues,lagune,palavas,mauguio,villeneuve les maguelone,faune,flore,rivière,canaux,roubine,golfe du lion,flamant rose,algues

    La Mosson        Le Lez         La Lironde        Le Salaison

    Villeneuve lès Maguelone     Lattes       Palavas les Flots

    La Grande Motte     Maugio

    Les étangs: de Pierre Blanche - de l'Arnel - du Méjean - du Grec - de l'Or

    La Baie d'Aigues Mortes

  • Zone de stationnement des plaisanciers aux quatre canaux

     

    Zone de stationnement des plaisanciers aux quatre canaux

     Palavas les Flots, le 22 mai 2013

    à Monsieur Christian Jeanjean,

    Maire de Palavas les Flots

    Palavas, ecologie, berge du canal du midi,            Le 16 août 2012, je vous avais adressé les copies de courriers que notre association l'ASPRI, adressés à VNF, ainsi que la réponse de M. Le Subdivisionnaire B. Louafi, concernant les problèmes liés au point d'arrêt de stationnement sur le canal aux quatre canaux.

                  Où en est-on aujourd'hui?

                  La durée de stationnement limitée à 24h00 n'est pas respectée. Les agents de VNF n'ont pas le pouvoir de police pour faire appliquer la réglementation.

                        Palavas, ecologie, berge du canal du midi, Les plaisancier continuent à jeter dans l'eau les ordures ménagères et les eaux usées.

                    Une intervention ponctuelle de la Police Municipale serait souhaitable afin d'essayer de réduire le problème.

                    Parmi les solutions envisageables, la plus radicale serait d'interdire cette zone bordée d'habitations, au stationnement des plaisanciers.

                    Autre solution de transition : que la municipalité puisse au minimum mettre en place, avec l'accord de VNF, des containers ou poubelles le long de la rive, avec ramassages réguliers, d'autant que cela existe déjà pour les résidents.

     Palavas, ecologie, berge du canal du midi,Restera le problème des eaux usées déversées dans le canal, pour lequel il serait souhaitable de trouver une solution rapidement avec VNF (équipements mobiles de sanitaires), si cette partie de canal devait rester une zone de 24h00 d'arrêt de stationnement.


                    Espérant que cette proposition fera l’objet d’une étude approfondie, veuillez agréer, Monsieur le Maire l’expression de mes sentiments dévoués.

     

                                                                   Le Président d'ASPRI

      Voir les photos (hautmilieu - bas)                                  Jean-Pierre Molle